Heroneus

Heironeous_Sigil.gif

Heironeous Dieu de la Chevalerie, de la Justice, de l’Honneur, de la Guerre et de la Valeur
Dieu d’origine Oeridienne couramment révéré dans toute la Flanaess et tout particulièrement par les Paladins et les Cavaliers. En conflit contre Hextor, son homologue mauvais.
*
Demi-frère et ennemi juré *d’Hextor
, Héronéus est le fils d’Alia la Sévère, la déesse œridienne de la Culture, de la Maternité et de la Loi. Héronéus a soutenu l’apothéose du paladin Murlynd et reste en très bons termes avec lui.

De manière générale, Héronéus considère tous les dieux qui s’opposent au Mal comme des alliés et les divinités qui promeuvent la souffrance et le Mal comme des ennemies. Plus précisément, c’est un allié loyal d’*Al’Akbar*, Allitur, Bahamut, Daern, Delleb, Fortubo, Johydée, Mayaheine, Murlynd, Pélor, Pholtus, Rao, Saint Cuthbert, Zilchus et Zodal.

Sa forte adhésion à la Loi amène parfois Héronéus à entrer en conflit avec Trithéréon. Il trouve parfois Olidammara agaçant, mais le supporte à cause de son charme et de son humour.

Héronéus se considère comme l’ennemi de Beltar, Bralm, Damaran, Érythnul, Hextor, Iuz, Kyuss, Kurell, Llerg, Méyanok, Pyrémius, Ralishaz, Raxivort, Syrul, Tezcatlipoca, Tharizdun, Tiamat, Tlaloc, Vara, Vecna et Wastri.

Dogme

Héronéus considère le monde comme un endroit mortel, plein d’épreuves et de défis perpétuels pour ceux qui défendent les faibles et les innocents et qui se battent pour la justice. Ses adeptes doivent toujours faire respecter la justice et agir conformément à l’honneur et au code de la chevalerie. Le danger doit être affronté, avec calme et détermination. Ceux qui vainquent le mal sont récompensés par la Gloire et ceux qui respectent les principes de l’Archi-paladin par la Vertu. Les enseignements de l’Archi-paladin ont été codifiés in dans un code de chevalerie qui porte le nom de Code Héronéen.

Code du Devoir Héronéen

Le Code Héronéen consiste en trois ensembles d’obligations:

  • Devoir envers le Peuple. Ce devoir met l’accent sur le courage, la justice, la miséricorde, la bravoure, la protection des faibles et la fidélité envers les supérieurs ecclésiastiques et les vertueux représentants de la loi.
  • Devoir envers l’Archi-paladin. Ce devoir met l’accent sur l’obéissance à Héronéus lui-même, sur la dévotion envers l’Église, la générosité, la défense du bien face au mal, sur la nécessité de faire passer les besoins de l’Église et de la Foi avant ceux des mortels.
  • Devoir envers les Dames. Ce devoir se rapporte au concept d’amour courtois, de dévotion à l’être aimé et de respect envers toutes les femmes en général.
Textes Sacrés

Le culte d’Héronéus considère un certain nombre de textes comme sacrés. L’œuvre la plus connue est probablement le Livre du Code, un recueil en quatre chapitres qui résume le Code Héronéen et fournit des exemples de la manière de s’y conformer. Un autre livre bien connu est le Livre des Pénitences (également nommé le Livre du Juste), qui décrit les prouesses de Ferrante, un paladin légendaire qui est aujourd’hui vénéré comme un saint par certaines sectes héronéennes.

Adorateurs

Le culte d’Héronéus est un culte très militariste, qui lance des croisades contre le mal et qui soutient des causes. Comme on peut s’y attendre, nombre de soldats, sergents du guet, mercenaires et autres personnes vivant de leur épée honorent l’Archi-paladin.

Clergé

Les prêtres d’Héronéus parcourent souvent le monde sur ordre de leurs supérieurs pour débusquer et détruire le Mal. Les plus âgés d’entre eux font généralement office de stratèges, d’instructeurs militaires ou de juges. Plusieurs des clercs les plus puissants du culte, en cherchant à tirer profit du meersalm, se sont embaumés vivants dans cette substance et certains n’ont pas survécu au rituel. Leurs armes de prédilection sont l’épée longue et la hache de bataille.

Les novices d’Héronéus portent le titre de Bienheureux, les prêtres confirmés celui Glorieux ou, collectivement, l’Ost des Braves. Les autres titres utilisés par les prêtres héronéens sont: Héros du Troisième Rang, Héros du Second Rang, Héros du Premier Rang, Champion de Gloire, Chevalier Galant, Chevalier Courageux, Chevalier Vaillant et Chevalier Champion. Les prêtres les plus anciens sont appelés Parangons et ceux qui commandent les armées Parangons-Généraux. Ces titres sont indépendants des titres d’ordination comme postulant, novice, prêtre profès, clerc régulier, prêtre confirmé et templier; ils sont également indépendants des titres de la hiérarchie ecclésiastique tels qu’abbé et hiérodiacre. Au quotidien, les prêtres supérieurs sont appelés Père ou Mère et les prêtres mineurs Frère ou Sœur. Il existe également un ordre de prêtres d’élite connus sous le nom de Glorieuses Haches.

Les vêtements sacerdotaux comprennent une cotte de mailles et des robes bleues bordées d’argent.

Paladins

Nombre de paladins de Flannesse vénèrent Héronéus, car il en est un lui-même. Pour cette raison, et à cause de son dévouement absolu à la cause de la Loi et du Bien, les paladins d’Héronéus peuvent se révéler parmi les plus pieux, quoique autoritaires, du Plan matériel. C’est au héros œridien de l’antiquité Arnd de Tdon que l’on attribue généralement la création du premier ordre de paladins au sein des tribus œridiennes avant les Grandes Migrations. Le héros divin Murlynd également était paladin d’Héronéus et son ordre des Paladins Blancs fait partie intégrante de la hiérarchie ecclésiastique du culte d’Héronéus. Saint Handraleo le Vif, un autre paladin, est honoré par un groupe d’Héronéens appelé l’Ordre de la Frappe Juste.

Code d’Honneur du Paladin de Heroneus

Au nombre des paladins célèbres d’Héronéus, on compte Artur Jakartai, Belvor IV et Karistyne.

Ordres Affiliés

L’Église d’Héronéus est soutenue par de nombreux ordres religieux et militaires, dont certains trouvent leurs origines dans les armées ecclésiastiques du Grand-Royaume (bien qu’aucun d’entre eux n’ait jamais juré allégeance au Trône de Malachite, ni à ses successeurs actuels). Les exemples les plus célèbres sont l’Ordre de l’Épée Étincelante, la Fraternité de la Lance Infrangible et les Croisés d’Airain.

L’Ordre Sacré des Défenseurs du Topaze Céleste (ou, en bref, Ordre du Topaze) est une organisation de guerriers, de moines, de clercs et de paladins d’Héronéus qui se consacre à l’éradication des espèces d’aberrations maléfiques comme les Illithids, les Tyrannœils, les Grells, les Aboleths, et les Néogi. Leur emblème est une topaze jaune vif sur un champ bleu cobalt.

Même si c’est plus rare, il existe aussi des ordres de moines combattants héronéens. Le plus fameux d’entre eux est l’Ordre de la Gloire Éternelle, dirigé par un ancien noble nommé Luther. Cet ordre est dédié à la conservation de la culture œridienne et à la destruction d’un ordre de moines hextoriens appelé la Fraternité de la Main Grise.

Le groupe de chevaliers d’Héronéus le plus célèbre reste cependant les Chevaliers du Saint Pavois.

Royaume Divin

Le royaume d’Héronéus, qui porte le nom de Champs Glorieux, est situé sur Venya, la troisième strate des Mont Céleste.

http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9ron%C3%A9us

Heroneus

Castel Bofolmons JackMunchkin JackMunchkin