Grande Marche

GRANDE MARCHE
Sa Très Ferme Grandeur, Petros, Commandant de la Grande Marche

Capitale : Crochebutte (pop. 4500)
Population : 80 000
Demi-humains : quelques
Humanoïdes : peu
Ressources : denrées alimentaires, tissus, cuivre,, gemmes (III)

La Kéolande a établi le fief de la Grande Marche à ses débuts, la basant sur son ordre militaro- religieux de chevaliers (les chevaliers de la Marche). Ces guerriers zélés assujettirent rapidement les habitants guerroyeurs, établirent l’ordre dans la région et conscrirent tous les males aptes dans des armes d’infanterie ou de travailleurs (des formations de type régimentaire). Le territoire entre les monts Lortmils et la Forêt Sombre nord de la Sheldomar devint productif et paisible, mais le commandement de ces premiers Commandants fut répressif et sévère. Lorsque Berlikyn, alors régent du fief, fut tué au combat dans la guerre avec La Furyondie-Véluna pendant la Petite Guerre, la populace se souleva de joie. La Kéolande reconsidéra ensuite sa politiqu et accorda au peuple le droit d’élire leur propre Commandant parmi les maisons nobles de la Grande Marche. L’état est désormais un vassal nominal de Kéolande et maintient des relations amicales avec Bissel. L’armée du Commandant repose essentiellement sur sa cavalerie de maille – des chevaux moyens armés de lance, arbalète et épée.

Gran-March.jpg

Grande Marche

Castel Bofolmons JackMunchkin JackMunchkin